samedi 9 octobre 2010

Chronique du haut de la palissade : Lapalisse, future capitale européenne de l'origami 2011.

-
Pour avoir magnifiquement manquée d’idées lors des dernières Journées du Patrimoine alors qu’on ne cesse de prétendre que le patrimoine est justement un atout pour notre ville.

Pour son obstination à croire que notre ville est située à un carrefour routier majeur alors que certaines entreprises lapalissoises vont quitter notre territoire pour se redéployer le long de la grande dorsale bourbonnaise.

Pour cet incomparable sens de la communication qui lui a permis, dans le même article de presse, de proclamer que le dossier de la Maison de Santé Pluridisciplinaire était en bonne voie, mais qu’il restait juste à le monter et, accessoirement, à convaincre les professionnels de la Santé !

Pour continuer à promouvoir notre ville autour des embouteillages biennaux alors que rien n’est prévu pour prolonger ces événements qui, au final, cocufient l’estivant puisque lors de sa venue, tout alléché par le souvenir d’un reportage télé vu à l’automne, il ne retrouvera rien de l’esprit de ces journées dans les rues de Lapalisse.

La Fédération internationale d’origami a décidé de récompenser l’esprit d’entreprise de l’ineffable municipalité lapalissoise en choisissant d’organiser son prochain symposium dans notre belle ville, lieu où les tigres de papier apprennent en moins de deux à plier en quatre un destin collectif et à le jeter aux orties.
-
S. HUG

Aucun commentaire :