vendredi 3 juin 2011

Rencontre avec celles et ceux qui font le Bourbonnais - Vincent Fabre, écrivain public et conteur de l'Histoire des Ducs de Bourbon

-


Vincent Fabre, écrivain public à Montluçon, a récemment sorti aux Editions La Petite Boîte, un ouvrage destiné aux 7-14 ans intitulé Les Ducs de Bourbon, quelle Histoire ! Une belle création qui constitue un moyen ludique de découvrir l'épopée de cette dynastie qui construisit notre province.


1- Pouvez-vous nous parler de la genèse de votre ouvrage sur les Ducs de Bourbon ?

Je travaille depuis deux ans avec les éditions La Petite Boite, basée à Rouen. Je rédige pour eux les textes de plusieurs livres dans la collection "Les régions racontées aux enfants". Pour l'Auvergne, ils ont fait appel à moi dans un premier temps pour un ouvrage sur Vercingétorix et la bataille de Gergovie et un autre sur les volcans d'Auvergne. La première année, j'ai également écrit les titres "La basilique de Vézelay racontée aux enfants" et "Les hospices de Beaune racontée aux enfants". Notre collaboration étant intéressante et fructueuse, j'ai proposé à l'éditeur des sujets pour la saison suivante. Comme je réside à Montluçon, dans l'Allier, c'est tout naturellement que j'avais mis dans la liste l'histoire des Ducs de Bourbon. A l'été 2010, l'éditeur m'a contacté et m'a proposé de nous lancer sur ce titre... L'aventure était en route. J'étais particulièrement satisfait qu'une collection nationale pour enfants s'intéresse au Bourbonnais et le mette à la portée des enfants.

2- Quels ont été vos premiers contacts avec l'Histoire du Bourbonnais ?



En fait, j'ai grandi en Bourbonnais, sur le bassin montluçonnais. J'y suis arrivé avec mes parents, à l'âge de 2 ans... Et, avec un père professeur d'histoire-géographie, je me suis retrouvé très vite à visiter le bocage et les terres des Bourbons. Au cours de mes études, je me suis penché aussi sur l'histoire de l'Allier : j'ai rédigé un mémoire sur Christophe Thivrier, député "à la blouse" de Commentry, et un autre sur le communisme rural pendant l'entre-deux-guerres. On le voit mes centres d'intérêt étaient plutôt la Troisième République et les mouvements politiques.Mais, en travaillant pour ma certification en histoire-géographie, j'ai redécouvert le plaisir de l'histoire moderne et médiévale. L'idée de me replonger dans l'histoire des Bourbons a été un vrai bonheur.

3- Pouvez-vous nous parler du fonds documentaire que vous avez du rassembler pour concevoir cet ouvrage ?



Il s'agit d'un ouvrage pour les enfants. Par conséquent, ce n'est ni un ouvrage de recherche, ni une thèse universitaire. Je n'ai aucune prétention à concurrencer l'historien. J'ai donc peu fait appel aux sources de première main qu'utilisent les spécialistes. Par contre, j'ai croisé plusieurs ouvrages sur les Bourbons et l'histoire du Bourbonnais. Je me suis appuyé notamment sur de nombreux articles d'historiens ou d'érudits locaux, publiés par les cahiers Bourbonnais par exemple. J'ai bien sûr fait appel aux livres d'André Leguai également et aux biographies sur Louis II de Bourbon et sur le Connétable ! Enfin, j'ai sillonné l'Allier, de Montluçon à Moulins, en passant par Souvigny ou Hérisson. J'aime à m'immerger d'une ambiance et des lieux pour écrire. J'ai besoin de la géographie pour comprendre et situer.


4- Quelles sont, selon vous, les thématiques qui mériteraient d'être développées afin de mieux promouvoir l'épopée des Bourbon en Bourbonnais ?


Personnellement, je trouve que l'Allier ne met pas assez en avant son passé lié aux Ducs de Bourbons. Pourtant, du triptyque du Maitre de Moulins aux châteaux des Ducs, il y a une vraie richesse, souvent méconnue. Il y a désormais quelques initiatives du côté de Bourbon-l'Archambault ou de Moulins, tant mieux ! Je crois qu'il faudrait notamment mieux faire découvrir la cour de Moulins et la vie du duché à ses grandes heures. De la même façon, il y a des personnages romanesques dans la famille des Ducs de Bourbon : le connétable bien sûr, mais aussi Anne de Beaujeu ou Louis II. Pensons à Anne de Beaujeu : voilà une grande dame du Moyen Âge, assurant la gestion et l'ensemble des affaires du Duché, à une époque où la place des femmes était si dure à affirmer. Je crois qu'il faudrait là aussi mettre en avant ces figures et leur redonner leur place dans l'histoire du Bourbonnais.

5- Avez-vous des projets de publications ?


Oui, tout à fait. Dans la même collection, je publie actuellement deux ouvrages sur le Languedoc-Roussillon (Les Cathares et le Pont du Gard expliqués aux enfants) et un sur la Bourgogne (Vercingétorix et la bataille d'Alésia). Pour l'année prochaine (2012), j'ai également proposé de nouveaux thèmes pour la même collection. Notamment, j'ai un projet sur l'art roman ou les églises romanes en Auvergne que j'aimerai voir aboutir. Mais cela dépendra un peu des ventes des ouvrages publiés cette année.

6- Pouvez-vous nous parler de votre installation en tant qu'écrivain public ?


En janvier dernier, avec Annick Blanchard, ma collègue, nous avons lancé Prête-moi ta plume (www.pretemoitaplume.org) avec l'envie de mettre nos savoir-faire et compétences au service des récits de vie, des histoires d'entreprises et d'association. Nous sommes en train de réaliser deux ouvrages avec des particuliers (qui vivent en Allier) et nous commençons un livre pour le centenaire d'une association montluçonnaise. Nous travaillons toujours de la même façon : nous rencontrons la personne, écoutons son récit, le retranscrivons, le mettons en histoire et nous la publions sous la forme demandée. C'est le plus souvent un livre fini. Mais, nous proposons une version blog disponible sur le web ou encore en ebooks pour lire sur des tablettes numériques. Nous pouvons à la fois écrire une biographie complète ou simplement un évènement, un passage de la vie d'une personne. Nous réalisons le même type de prestation pour les entreprises et les associations.


Pour commander Les Ducs de Bourbon, quelle Histoire !



-

Aucun commentaire :