jeudi 8 août 2013

Les murailles de La Palisse

La reconstitution du tracé et de la nature des murailles de l'ancien bourg castral de La Palisse est l'une des tâches les plus ardues de notre histoire locale. Cité routière, le tissu urbain de Lapalisse a en effet été plusieurs fois remanié depuis le milieu du XVIIIe siècle. Ci-dessus, plan du tracé des murailles de La Palisse à l'époque moderne (in, S. Hug, Mille ans d'histoire au pied du château, Cahiers Bourbonnais, 2005).
Gravure de Claude Chastillon (vers 1620 - BNF) avec localisation des éléments des murailles que l'historien peut identifier grâce aux sources iconographiques.
Croquis levé par l'ingénieur du Roi Mathieu au lendemain de la crue destructrice de la Besbre de 1707 (Cabinet des Estampes - BNF). A gauche, nous distinguons en haut de la rue des Juifs (actuelle rue du Commerce), la Porte Jarrot ouvrant sur la prairie seigneuriale située au bord de la rivière (la rue de la Prairie actuelle conserve le souvenir de ce lieu champêtre tout contre l'ancienne ville). Cette Porte Jarrot a été détruite en 1745 a l'occasion du percement de la nouvelle route royale de Paris à Lyon.


Vue de la ruelle Billaudit dont les murs intègrent des restes de l'ancienne muraille.

Cliché datant de la fin du XIXe siècle où figure la Porte de la Voûte détruite vers 1890.

S.HUG


Aucun commentaire :