mercredi 6 novembre 2013

Chronique du haut de la palissade : l'art de la constance.



Décidément Lapalisse est un lieu fantastique ! Alors que le pays gronde, que les Français en ont assez de cette Gauche incompétente, sur les bords de Besbre, une petite poignée d’olibrius, se prétendant un temps de Droite, s’apprête à passer, armes et bagages, à Gauche et à rejoindre la future liste du Maire actuel en vue des élections de mars prochain. La nature humaine est ainsi faite que certains d’entre nous sont plus sensibles que d’autres aux flatteries. Je vois le tableau d’ici, on vous dira que ce ralliement est un signe de rassemblement et que ce qui importe, c’est le développement économique et le rayonnement de notre ville : ne soyez pas dupes, rien ne changera, car l’étroitesse intellectuelle demeurera la même. Pour conserver son poste, le Maire actuel est donc prêt à lâcher une partie de son électorat de gauche et à disqualifier du même coup certains de ces actuels colistiers au franc-parler trop dérangeant. Reste pour lui à faire croire que toute la ville est rangée à ses côtés ce qui ne sera pas, croyez-moi,  une sinécure.

Dernièrement, prenant le temps de jeter un œil sur sa ville, Monsieur le Maire s’est étonné de voir le commerce lapalissois en grande difficulté, cette sortie n’a pas tardé à faire réagir le Père Besbre.




Aucun commentaire :