samedi 15 mars 2014

Municipales 2014 : Jacques court à reculons sur le haricot magique

Nous assistons à la campagne électorale la plus courte et la plus pauvre de l'histoire récente de notre ville. Déjà que le casting de la future équipe municipale est d'une insigne pauvreté et que son programme n'est toujours pas connu, voici que les membres de la Liste Agir pour Lapalisse sont d'une discrétion qui en dit long sur leur niveau d'investissement à venir . Aucune présence dans les allées du marché hebdomadaire, aucune rencontre avec la population : quel manque de politesse ! Cette attitude déplorable n'est que l'aboutissement d'une communication digne du temps des canotiers et chapeaux mous. En effet, cette liste n'a jamais fait l'effort démocratique de recueillir les attentes des Lapalissois.  La messe est donc dite, la Grenette sera le théâtre du requiem pour une ville que l'on oublie. 
Restons sur nos gardes, en aucun cas il ne faudra nous servir l'excuse de la crise et de la baisse des dotations de l'Etat pour justifier la présentation tardive d'un programme squelettique. En janvier 2011, lors d'une cérémonie des voeux dans la même Grenette, Jacques de Chabannes avait en effet déclaré que face à la crise "les élus ont l'obligation de faire mieux avec moins". 

S. HUG

HUGSTEPHANE@aol.com

Aucun commentaire :