vendredi 23 janvier 2015

Chronique du haut de la palissade : la politique de la pioche et du timbre-poste

L'année commence mal à Lapalisse. Encore une fourberie de plus. Rappelez-vous, lors de la campagne municipale de 2008, Jacques de Chabannes avait promis de défendre le patrimoine architectural et culturel de notre ville, fulminant alors contre le démontage du marché couvert et la rénovation de la Place Leclerc. Sept ans plus tard, voilà que notre homme s'apprête à donner de la pioche dans le Moulin de la Ville. Un pan entier de la mémoire artisanale de notre ville qui va bientôt disparaître. Il est vrai qu'il est beaucoup plus utile de se lancer dans l'émission d'un timbre-poste à la con. Faute de talent économique, les projets de la municipalité ressemblent de plus en plus à des vignettes postales : petit format, dents toutes dehors, mais pas trop longues pour ne pas effrayer le pékin, bref, justes assez pour ratisser large et rayer la plupart des parquets des salles des fêtes du canton. Tout cela risque de se payer franco dans deux mois ! En attendant, faites part de votre avis sur le projet de démolition partielle du Moulin de la Ville en participant pendant un mois à une enquête d'opinion organisée par le site Palicia.

S. HUG

4 commentaires :

Stéphane HUG a dit…

Merci de signer vos commentaires d'opinion : l'anonymat n'est pas une posture en démocratie.

René M. a dit…

J'ai 70 ans je vis depuis toujours a Lapalisse; j'ai voté pour le maire et je suis scandalisé par l'annonce de la destruction partielle du moulin cafiere. Vous aviez raison depuis longtemps; je me suis fait avoir.

bernard R a dit…

et ben moi j'ai 56 ans et j'ai pas voté la dernière fois faute d'avoir une autre liste en face .
Mais maintenant avec du recul ce qu'ils ont fait est très bien et jamais la municipalité de LAPALISSE n'a aussi bien fonctionné.
chapeau à eux de cette entente !
Par contre pouvez vous m'expliquer une chose : comment n'habitant ni ne travaillant à Lapalisse vous pouvez vous permettre de critiquer ce qui ce fait !!!!!!!!Moi monsieur je SUIS LAPALISSOIS j'y vie et j'y travaille. Quand au moulin qui est affreux je l'aurais tous simplement détruit ce qu'aurait d'ailleur fait notre Bernard !!!!!!!!

Stéphane HUG a dit…

Monsieur
Le but de mon site est de sensibiliser l'opinion publique lapalissoise sur la question du déclin incontestable de notre ville. Mon éloignement n'est rien par rapport au vide politique qui règne à Lapalisse : je ne fais qu'occuper une partie de cet espace à l'abandon. Il est important de construire un projet alternatif : vous ne pouvez vous prendre qu'à vous-même de ma présence dans les débats locaux. L'Union que vous vantez est un leurre : plus d'une personne approchée l'an dernier a décline l'offre de J. De Chabannes. Vous citez b. Le Provost mais qu'aurait-il pensé du ralliement de certains ? Pour ce qui est du projet du moulin au début des annees 2000 il s'agissait d'une simple réhabilitation et non d'une destruction