jeudi 26 février 2015

Chronique du haut de la palissade : que faire de l'ancien Moulin de la Ville ?

N’en déplaise à certains, sauver le Moulin de la ville dans son intégralité n’est pas ma dernière lubie mais un objectif de développement pour Lapalisse. Au terme d’une enquête d’opinion particulièrement tendue, une courte majorité d’internautes s’est prononcée pour le maintien de tous les bâtiments constituant ce haut lieu de la mémoire artisanale de notre ville. Reste désormais à leur trouver une finalité, car au-delà de la force de contestation ce qui compte, c’est le pouvoir de proposition. A mon sens, la seule solution globale serait de transformer l’ancien Moulin de la ville en un espace locatif à destination de ces « Nouvelles populations » désirant s’établir dans notre département et dont le Conseil Général de l’Allier est si friand. Et bien, Messieurs les Conseillers, un peu d’audace et d’imagination ! Un tel bâtiment réhabilité dans son intégralité et disposant à la fois d’ateliers, de bureaux et d’appartements de type loft permettrait d’attirer des urbains porteurs de projets tout en donnant enfin du sens aux boutiques d’artisanat d’art situées au pied du château ainsi qu’à l’espace de travail partagé. Lapalisse doit apprendre à se vendre et à construire des projets globaux. Les prochaines élections départementales marqueront-elles un tournant dans ce domaine ? J’en doute fortement tant les grandes thématiques du débat, si débat il y a, tourneront autour de la gestion du budget départemental en faisant croire que demain on rasera gratis ou, à l'inverse, que l'on ne tondera plus le pékin. Un candidat (ou une candidate) aura-t-il enfin le courage de regarder en face le déclin de notre ville et de poser la question de la place de Lapalisse dans l’équilibre général de notre département ? 

S. HUG

Aucun commentaire :