mercredi 20 février 2013

La vraie bobine du Glaude

Il y a trente ans, Louis de Funès nous quittait. Comment ne pas évoquer à cette occasion La Soupe aux Choux dans laquelle De Funès campait Claude Ratinier, dit Le Glaude, l'un des deux druides des Gourdiflots. Réalisée seulement un an après la parution du roman de René Fallet, La Soupe aux Choux est loin d'être une simple comédie loufoque. Au-delà des pétarades au clair de lune qui mirent en émoi la planète Oxo, La Soupe aux Choux, l'air de rien, posa en son temps, la question du devenir du monde rural.
Deux souvenirs personnels. Au printemps 81, le Pays entra, bien avant le 10 mai au soir, en ébullition : on annonçait en effet de toutes parts la présence dans la vallée de la Besbre de Louis de Funès qui était alors la plus grande star du cinéma français. En effet, il ne s'agissait que de rumeurs puisque le film fut tourné intégralement dans le département de la Seine-et-Marne : Champeaux devint pour l'occasion Jaligny et un hameau des Gourdiflots sortit spécialement de terre sur la commune de Bombon. Il n'empêche que la pillule, c'est nous autres, gamins d'une dizaine d'années à l'époque, qui l'avons avalée... Second souvenir : La Soupe aux Choux fut, en 1982, le tout premier film a être à nouveau projeté à Lapalisse Salle de la Grenette, pile cinq ans après la fermeture de son dernier cinéma, Le Palace, situé Place du Marché.


Voici le vrai "Glaude" Ratinier de Jaligny, ami de René Fallet, photographié en 1975. Ce cliché m'a été aimablement communiqué par Madame Joëlle Maurice, québecoise, vivant à Acton Vale, fidèle lectrice de Palicia et cousine du Glaude. Le père de Joëlle Maurice, Pierre Gamet, s'établit au Canada en 1956. Pierre Gamet n'était autre que le fils de Blaise Gamet, le dernier meunier du Moulin Marin.

S.HUG
HUGSTEPHANE@aol.com 

Aucun commentaire :